ARCHIVES

jeudi 8 novembre 2018

THE RESIDENTS ~ Intruders [2018]


"I was running away."
Il ne manquait vraiment plus qu’eux pour que cette année 2018 soit… ZZzzzzz-scrouichhhh… tu voulais plomber l’ambiance, t’enchaînais le Residents après le Devo et baaam, j’crois que le disc-jockey, en toutes lettres, de l’Escargot il le faisait ce branleur, les mecs se barraient tous et après ils fermaient. La chose la plus étonnante dans tout ça c’est que. Jaune, il était jaune le vinyl ah comment je faisais trop le beau avec. Et là figure-toi qu’enfin, y a trois jours, non parce que longtemps je me suis contenté de savoir qu’il existait. Comment j’ai été déçu quand j’ai appris que Snakefinger était anglais. Putain Voodoo Doll mais c’est beau à pleurer, c’est quand j’ai vu le post chez Marius que je me suis décidé, après avoir longtemps hésité parce que j’hésitais mais au fond il valait mieux. Il est mort Snakefinger, paraît qu’il était hyper-cool (pour un anglais.) Hardy Fox aussi est mort, hier. Le plus étonnant dans tout ça, comme je le disais plus haut. Alors c’est sûr tout le monde les connaît et parfois ça suffit y a pas vraiment besoin d’écouter ni d’aimer ça, moi j’en étais un peu là c’est quand même soit une énigme soit les mecs ont raison y a une explication oui mais laquelle… eeeeeeek-scratch le dadaïsme ha ! Et mon cul sur la commode, il est à dada lui aussi ? I Can Get Nooooooooooooooowwwooohhh… Mais j’adore Third Reich’n Roll, je viens de le décider, c’est ça qui s’est passé y a trois jours, je l’ai réécouté, alors j’ai bien lu l’explication sur son titre et la pochette il paraît que pour Sergent Pepper y avait une statue en carton qu’on a retrouvée plus tard et tout et tout mais moi j’m’en balance mon truc c’est la musique et d’ailleurs je voulais vous dire un truc, c’est en rapport avec la musique mais je. Ce que je préfère c’est quand même. C’est un album de reprises, le jeu, passqu’en fait elles sont pas sur la pochette… Satisfaaaaaaakchwiiiooiinnngg… t’aimes ça Jimmy les reprises, je le sais… c’est de les découvrir mais c’est facile y a la liste dans Wiki-wiki-wikiiiii, non-non tu ne l’as pas rêvée A Horse with no name tu l’entends mais pas vraiment non plus elle est cachée sous euh sous quoi déjà… mais ils en ont sorti des dizaines de disques, aucun être humain n’a pu tous les écouter c’est pas possible, tu peux pas faire ça, même les pandas font pas ça. Le plus étonnant dans tout ça, figure-toi. Moi-même Third Reich non je voulais parler de oui c’est ça, c’est celui avec les Beatles que j’avais, un procès ouais mais comment ils ont fait pour les retrouver ? Meet The Residents c’est celui-là avec les Beatles et moi ben moi c’est Pleased To Meet Me et parfois quand je pense à l’un je pense à l’autre mais y en a qu’un que j’écoute mais Meet, y a Meet dans les deux. Alors Dick Clark je le connais pas non plus c’est juste qu’il symboliserait la daube commerciale et aurait touché des pots-de-vin (si c’est pour faire de la daube le vin y a pas besoin d’un pot non plus, une demi-bouteille suffit) en plus c’est ça ? En tout cas il est mignon avec sa carotte à la main, ouais la carotte aussi y en a dans la…  Le plus étonnant dans tout ça, et je compte bien sur vous pour me contredire. Tout le monde, je dis bien tout le monde, a une histoire propre avec les Residents, moi la mienne hé ben c’est simple, vous voulez peut-être que je recommence, c’est un vinyle jaune et Devo c’était quand même un an plus tard mais non j’en suis sûr vous voulez pas. C’est qui la nana qui chante ? Mais non The Commercial album n’a rien à voir avec Dick Dale. Dick Clark pardon. Putain c’est qui Dick Clark ? Si je le retrouve mon 45T en vinyle jaune je vous le mets en photo avec sa pochette qu’elle est cool et elle dit, mais faut soit tourner la tête comme un débile soit faire pivoter le truc, c’est vous qui voyez "The Residents are practically japanese but no one knows", et le vinyl il était jaune je vous l’ai dit que le vinyl était jaune ? Vinyl ? Vinyle ? Jaune ? Jôôône ? Mais quand même, un groupe qui existe depuis les 60’s et qui continue oui y a bien les biiiip et les biiiip et puis aussi les biiiip oui t’as raison y en plein. Un jour va falloir que j’apprenne à écrire sur la musique parce que raconter (mal) des histoires ça va un moment mais les gens vont se fatiguer à la longue. En plus là le piège s’est refermé, tu peux raconter ce que tu veux la réalité est bien pire/mieux/maman qu’est-ce qu’y dit le monsieur ? C’est que leur dernier disque est parfaitement écoutable, de bout en bout, je vous ai invités un peu plus haut à me contredire mais c’est pas la peine puisque vous l’écoutez et c’est exactement ce que vous pensez, c’est le plus étonnant dans tout ça et encore, étonnant, c’est vous qui le dites, on est en 2018 faut plus s’étonner de rien. Ou alors des phrases plus courtes, oui c’est bien ça les phrases courtes, chaque morceau du Commercial album, et y en a 40, faisait une minute, c’est con z’auraient du en mettre 60, mais avec les blancs iTunes ils te les annonce à 1’03 ou 1’04, je sais pas si y a moyen d’aller au tribunal avec ça, c’est bien les phrases courtes surtout surtout le truc c’est que t’as pas besoin de virgules (ni de parenthèses). Intruders qu’il s’appelle. C’est toi l’intrus oui. Moi j’y retourne, ça y est j’ai fini d’être étonné même si étonné, on vient d’en parler, c’est pas si simple et vous vous faites ce que vous voulez. Vous connaissez les Residents ? Oui bien sûr, qui ne connaît pas les Residents ? Moi M’sieur ! Moi M’sieur ! Tais-toi Dick, mange ta carotte. Tout le monde a quelque chose à dire sur les Residents. Un jour va falloir que j’apprenne à écrire sur la musique parce que raconter (mal) des histoires ça va bien mais les gens vont se fatiguer à la longue. On est le 1er novembre, Hardy Fox est mort hier. Un jour va falloir que j’apprenne à écrire sur la musique parce que raconter (mal) des histoires ça va bien mais les gens vont se fatiguer à la longue.
Everett W. GILLES [Vous prendrez bien le temps d’un petit commentaire !]
 
 
 
01 - Bobbie's Burning Blues
02 - Voodoo Doll
03 - The Scarecrow
04 - Frank's Lament
05 - Missing Me
06 - Still Needy
07 - The Other
08 - Good Vibes
09 - Endless And Deep
10 - Running Away
11 - Shadows
MP3 (320 kbps) + front cover
 
 

38 commentaires:

  1. Ce qui est chouette quand tu commences à savoir lire couramment le Everett, c'est que "Finnegans Wake" te semble presque trop fastoche!... L'autre soir, la soirée était un peu trop calme, quand un olibrius a balancé un sujet sympathique sous forme de question: "Est-ce que, par hasard, les Daft Punk (les mal nommés) n'auraient pas tout piqué aux Residents ?" Je ne me souviens plus de tout, vu que nous étions tout de même légèrement alcoolisés, mais un type a répondu: "Si on excepte le fait que leurs casques et leurs costards sont d'une mocheté sans nom et qu'ils n'ont pas un dixième de l'originalité des Residents, ce n'est peut-être pas totalement faux!"... Bon, pour être tout à fait honnête, à la première écoute, j'éprouve quelque difficulté à entrer dans ce nouvel album, que je trouve terriblement sombre (mais c'est peut-être moi ou l'hiver ou pas le bon jour), mais je ne vais pas hésiter à retenter ma chance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais sauf que les Daft Machin ils sont déguisés, alors que les Residents pas du tout, ils sont nés comme ça !
      Sombre, alors que c'est leur plus abordable, tu as sans doute raison.
      Thanx pour l'accueil once again, Boss.

      Supprimer
    2. Et puisqu'il est question de Snakefinger (un gars tellement classe qu'il évitait de faire étalage de sa prestigieuse origine), sa reprise de "The Model" était pas mal non plus (évidemment moins chahuteuse que "Satisfaction")...

      Supprimer
    3. Et toi aussi, tu es tellement classe, je te compare à demi mot à Joyce et tu rebondis sur Daft Truc !

      Supprimer
    4. T'inquiète, mais je sais que t'es pas inquiet ... j'ai rebondi plus bas (et ça me fait encore un peu mal au cul)
      Oui je suis bien d'accord, Snakefinger c'était classe et modestie.

      Supprimer
  2. Écrire sur la musique, ça va, tu pourrais juste sauter une ligne de temps en temps pour aérer tout ça. Pense aux vieux, même avec mes loupes je suis obligé de suivre avec le doigt ))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde ... moi c'est le contraire les loupes je les enlève pour lire, ça doit venir de là, la fonction crée l'organe, l'adaptation tout ça.
      Mais merde, t'as parfaitement raison, je viens d'essayer en enlevant une ligne sur deux c'est beaucoup mieux et en plus je regrette rien les lignes paires valaient pas un clou.

      Supprimer
  3. Chronique obsessionnel, exceptionnel comme les Résidents...
    Clap clap.
    Bro don't change anything .
    Ma

    Ma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te confirme que ça m'est venu en écoutant Voodoo Doll chez toi, après, tu sais ce que c'est, la dégringolade ...
      Thanx & la bise Bro, on va essayer de rien changer hein !

      Supprimer
  4. J'ai écouté l'album. Parce que j'ai aimé ton papier, chapeau, ta prose se dévore en apnée.
    On sent que les mecs se sont fait plaisir, ils ont bien fait d'en profiter vu les dernières nouvelles. J'aime bien ce délire, ça manque un peu de mélodies pour rendre l'entreprise de démolition plus savoureuse, mais ça fait voyager, et même si ça mène pas forcément quelque part, voyager ça aère l'esprit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que je suis incapable de sortir une synthèse comme la tienne que j'écris n'importe quoi dans tous le sens, bordel tu fais chier quoi.

      J'ai beau (prétendre) détester les compliments je sais apprécier d'où ils viennent ...
      Thanx Hugo

      Supprimer
  5. J'y vais ou j'y vais pas? (PS il a raison Ranx, le retour chariot fonctionne)
    En tout cas le RESIDENTS je me le passe sur SPOTFAÏ, SPOTFAÏ ils auront pas EWG mais ils ont eu THE RESIDENTS.
    J'ai acheté à sa sortie COMMERCIAL ALBUM, au départ pour faire le malin et faire écouter aux copains, jamais on me l'a reproché, mais qu'est ce que j'ai mis comme temps à me l'écouter tout seul.
    L'air de rien, une fois accoutumé, ils nous ouvrent vers d'autres artistes pas si évident.
    (PS il a raison aussi Jimmymmi même si je n'ai pas lu Ulysse)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ulysse", c'est de la roupie de sansonnet comparé à "Finnegans"...

      Supprimer
    2. @Dev : même chose pour moi avec le Satisfaction du début, mais faire le malin et se rendre compte que 40 ans plus tard on les suit toujours d'un œil ou d'une oreille, ça doit porter un nom. Mais là ça me vient pas. Mais sinon vas-y, direct.
      @JJ : je n'oserai jamais mentionner un auteur à moins de 150m d'un texte que j'aurais écrit mais là on est entre nous : James Joyce m'a toujours impressionné au point de ne pas trop m'en approcher mais je me souviens encore de la baffe reçue à la lecture de Mason-Dixon. Je sais, ça n'a rien à voir c'était juste pour continuer à échanger avec toi.

      Supprimer
  6. Je vais prendre le temps de lire ce billet tranquillement, car The Residents est un de mes groupes fétiches depuis 40 ans... et un peu maudit aussi : je les ai vus une fois à Paris et je les ai manqué deux fois, la première par oubli parce que j'étais remué par la naissance de ma première fille quelques jours avant et la deuxième assez récemment à Bourgoin-Jallieu (?!?.. parce que j'étais seul à la maison et avait promis une soirée-pyjama à cette même fille. Pas eu le coeur de la décevoir, de remettre la soirée et de la faire garder... Ah oui, me suis fait virer avec des copains d'une radio locale (dite "libre" à l'époque) il y a près de 35 ans parce qu'on avait diffusé le "Commercial album" à l'heure du déjeuner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, Arewe & The Residents, mais c'est la boucle qui se boucle ça : pour moi les deux Satisfaction étaient des jumeaux (de drôles de jumeaux), j'avais en fait acheté le premier à la sortie du deuxième.
      J'le savais bien moi qu'on avait tous ici un rapport particulier aux loustics, thanx for this one Arewe !

      Supprimer
    2. Je ne sais pas pourquoi, mais mon frère et moi avons toujours fantasmé sur le fait que Devo et The Residents ne faisaient qu'un... (ce qui est a priori inexact)

      Supprimer
    3. Cela fait quand même plusieurs décennies que l'on sait que ce sont les Beatles qui sont derrière tout ça!

      Supprimer
    4. Je sais pas qui est le plus dingue ici ...

      Supprimer
  7. Beh oui, même moi j'ai une histoire avec eux, douloureuse certes. Un vieux pote rencontré dans le train, un autre fada de zic, mais pas la même que moi .. à l'époque. Donc il y a une 20 ène d'année le gars..oh mais en plus ça y est ça me revient, je t'ai déjà raconté je crois, mais comme tu retiens rien et que tu te souviens même d'avoir hurler fuckpinkfloyd, je vais te la rappeler qd même. Lui y'a 20 ans, il me file une casette avec en face A Oingo boingo, et en B THE RESIDENTS.. ou le contraire je sais plus.. putain, là tte la définition de branleur prenait substance.. c'en était un lui aussi. Les 2, c'était trop, en plus des mecs qui n'ont qu'un œil..on les appelle comment ?? Donc, voilà quoi, la douleur dans le foutraque dingo .. je sais plus quel album en plus, un 80's c'est sur.
    Puis au fil du temps, j'ai apris à les écouter, avec le plus accessible .. comme celui là d'ailleurs. Du coup ça s'écoute, j'écoute et comme une envie de comprendre mon pote branleur j'y retourne. Et bim, y'a 2 semaines je me procure la réédition de Duck Stab.. pochette superbe et les anticorps de la douleur sont là.. ça me revient.. et ça fait même plus mal. L'est bien ce disque là, sont vieux les gars .. c'est vachement écoutable .

    RépondreSupprimer
  8. Hey Everett. J'ai écouté tout l'album et je n'ai pas fini de lire ton texte. C'est normal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yo Zocalo
      Ben oui c'est normal, c'est depuis que Jimmy paie au mot.
      Me dis pas que t'étais pas au courant ... si c'est ça faut que tu voies avec le Syndicat.


      Thanx Zoc, tu m'as eu là !

      Supprimer
  9. Ouahh! la chronique époustouflante! Tu vas me faire le plaisir mon cher Everett d'aller prendre une bonne tisane de camomille et de te coucher sagement dés à présent et ne plus solliciter ton cœur par de tels galops. Quelle fougue! Mais bon ces Résidents... J'adore leurs pochettes (comme celles de Little Feat...) et j'ai jamais pu aller jusqu'au bout d'un album entier.Et pourtant je les aime car sans eux, point de DEVO,PERE UBU etc... et peut être qu'ils ont inspiré KISS comme concept band qui sait?
    A propos de Snakefinger il avait fait un album de pub rock très honorable avec Martin Stone (The Action Mighty Baby) sous le nom de CHILLI WILLI and the and the Red Hot Peppers " Bongos over Balham" avant de plonger dans l'enfer dadaïste des Résidents.
    Étonnant?
    Duke

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui mais c'est ça : on a tous un putain de rapport tordu à ces branleurs de Residents, une histoire improbable à raconter (là, entre Chilli Willi, Kiss et Little Feat tu t'approches du pompon ...)
      Des mecs dont on arrive pas à écouter les disques en entier, non mais tu vas pas me dire, c'est dingue ça. Là d'ailleurs ça se tente l'écoute en entier, Zocalo et les lascars du dessus y sont arrivés, j'y suis arrivé, y en a qui hésitent, tu fais comme tu sens mais ... ouais OK OK je me calme.
      Thanx Duke !

      Supprimer
    2. Finalement je pense que le seul fait que des groupes comme les Residents ou the Fall existaient prouvait que le rock était vivant. Même si l'on écoutait pas (tous) leurs disques ou qu'on ne les aimait pas, cela faisait du bien de penser qu'ils étaient là.
      Maintenant on a Daft Punk représentant l'avant garde artistique de cette époque en toc, cherchez l’erreur!
      Pfouhh j'adore cette pochette! T'as vu l'oeuil c'est celui des Thirteenth Floor qui revient. Faites gaffe aux Zombies du 3eme Reich!
      Duke

      Supprimer
    3. C'est ce qui explique qu'on les défendra férocement ce genre de loustics, contre vents et marées.
      Daft Punk c'est le contraire, des trucs écoutables qu'on n'a pas envie d'écouter, alors les défendre ...
      Ouais la pochette, t'as juste peur qu'elle te morde !

      Supprimer
  10. Pas grand chose à dire sur ce groupe. Le(s) seul(s) souvenirs que j'ai de lui, ce sont ceux d'une radio libre (très libre puisque de tendance anarchiste qui diffusait une émission qui passait après 22 ou 23h (je ne me rappelle plus) et qui passait des choses effectivement pas commerciales du tout et qui nous mettait régulièrement du Résidents (avec l'album Meninblack des Stranglers). J'avoue que cela m'a toujours suffi... ^-^ Et puis, s'il s'agit d'avoir mal à la tête en écoutant de la musique j'ai ce qu'il faut à la maison (musique indus, les derniers Scott Walker ou même un peu de musique contemporaine).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non mais là j'insiste : il fait pas mal à la tête celui-ci, au contraire.
      Tu peux me faire confiance, tu le regretteras pas ... ou alors si peu !

      Supprimer
    2. j'arrive après la bataille (je devais suivre un matche de Gael Monfils... voilà... voilà) et je me retrouve dans les propos de Audrey (enfin peut-être pas sur la même radio non plus) et... d'Everett, j'avais un souvenir assez flou mais pas fifou de cette musique et l'écoute curieuse (forcément après un tel post, vous êtes curieux, vous vous demandez ce qui peut motiver une telle prose) je trouve cela beaucoup mon flou et beaucoup plus sympa que dans mes souvenirs. Merci
      Ygg

      Supprimer
    3. Après la bataille ...pffou mais les Residents ils bataillent depuis les 60's alors l'espace-temps c'est pas ça qui compte. Et oui cette cuvée 2018 me semblait digne d'être partagée et donc oui toi aussi tu as été infecté par les Residents, c'est ça qu'est cool !

      Supprimer
  11. c'est toujours top de te lire!
    ben moi je connais pas vraiment, oui je sais, honte sur moi...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meuh non voyons, honte de quoi ? Le sujet revient régulièrement ici, y a toujours un petit côté générationnel, nous les Residents on les a connus au plus fort de leur, hem, célébrité, à savoir mid-fin 70's, t'es juste beaucoup plus jeune que nous ...
      Et puis c'est pas trop tard.
      Et puis merci !

      Supprimer