ARCHIVES

mardi 14 mars 2017

GEORGIA SATELLITES ~ Georgia Satellites [Debut Album] [1986]


Ce premier album de Georgia Satellites n'est peut-être pas à classer parmi les chefs-d'oeuvre impérissables, mais je l'ai toujours trouvé particulièrement attachant - ça compte, non ? Certains ont écrit que les gars annonçaient les Black Crowes avec une poignée d'années d'avance. Ce n'est pas faux, mais, en vérité, ils avaient surtout quelques quinze ans de retard. Les bougres décidèrent de s'en moquer royalement en reprenant les choses là où les Stones et les Faces les avaient abandonnées avant que tout ne commence à tourner légèrement à l'eau de boudin. A l'heure où beaucoup trouvaient super bath de miauler mollement par-dessus des synthés asthmatiques et des caisses claires en caoutchouc, nos gaillards s'égosillaient avec grâce tel le petit frère de Rodney Jagger sur des riffs aussi vicieux que millésimés. Et puis, un jeune groupe qui clos son premier disque en couvrant Every picture tells a story mérite bien davantage que notre respect.
Jimmy JIMI [Vous prendrez bien le temps d'un petit commentaire !]      


01 - Keep Your Hands To Yourself
02 - Railroad Steel
03 - Battleship Chains
04 - Red Light
05 - The Myth Of Love
06 - Can't Stand The Pain
07 - Golden Light
08 - Over And Over
09 - Nights Of Mystery
10 - Every Picture Tells A Story
MP3 (320 kbps) + artwork
COOL 8




13 commentaires:

  1. Bon, en général tout ce qui sort entre 1979 et 1995 j'évite... Mais bon, c'est Jimmy Jimi, c'est Absolutely Cool, et y a une reprise de Rod Stewart période Faces... Alors je tente ;) Direction Apple Music pour streamer l'album et je trouve que ça sonne vraiment "Dirty Works" des Stones (pas vraiment leur meilleur) et que le disque annonce plutôt l'arrivée des Guns'N Roses. L'ensemble est cohérent avec de bons riffs de guitares mais la prod' est "so 80's" pour mes chastes oreilles ;) Merci pour cette petite découverte sympa mais je ne pense pas y retourner régulièrement...

    RépondreSupprimer
  2. Tu fais donc l'impasse sur les trois quarts du post punk: étrange! Pour le reste, tu me permettras de ne pas être d'accord, surtout concernant Guns'n'Roses qui est l'un des groupes que je préfère détester! Bon, en même temps, on n'est pas obligé de gagner à tous les coups, sinon, ça deviendrait fastidieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je fais donc l'impasse sur les 3/4 (voire de la totalité) du post punk :) Pour les Guns, je te rejoins sur la formulation ;)

      Supprimer
    2. Ce n'est plus une impasse, c'est la désertion des Champs Elysées! Parce qu'il y a eu du très bon pendant cette période - ce fut même la dernière fois qu'un courant fut d'importance (on m'excusera d'oublier le grunge).

      Supprimer
  3. C'est dingue ça.
    Ca fait quelques semaines que je tourne en rond autour du dernier Dan Baird en vue d'un post que je n'arrive pas à concrétiser (ie à commencer ...)
    J'étais fan des Sats mais surtout de cet énorme branleur au sourire indécrottable, succès ou oubli (ouais parce c'est bien le cas) peu lui importe. Ce mec est un talent pur, comme un Southern Westerberg !
    (Vous le reconnaîtrez aisément sur la photo, il a juste l'air normal)
    Thanx for this one JJ

    RépondreSupprimer
  4. Les grands esprits se rencontrent!
    Je suis agréablement surpris vu que tu n'as jamais été très fan des Faces, alors que nos gonzes ont tout appris en les écoutant!
    Bon, je ne te retiens pas davantage, tu as du boulot sur le Dan, si j'ai bien compris!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tordu ... mais fan de Baird, oh yeah !

      Supprimer
  5. Marrant comme ce groupe à l'époque me paraissait ringard... Et comme nombre de disques que j'écoutais à la même époque le sont devenus (heu... pas tant que ça en fait, parce que j'avais bon goût ^-^ )
    Même si j'ai baigné dans ce son 80's et que je suis du coup assez indulgente, c'est vrai que j'ai un peu de mal à rentrer dedans. Même si le créneau n'est pas tout à fait le même, j'ai plus apprécié de redécouvrir les Godfathers, par exemple.
    Faudra laisser sans doute une seconde chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand groupe, les Godfathers.
      Sinon, je ne sais trop quoi ajouter pour t'accompagner jusqu'à ta seconde chance...

      Supprimer
  6. Georgia Satellites. Il m'a fallu aux moins deux secondes pour prendre conscience que je lus quelques chroniques sur ce groupe il y a longtemps, une autre vie. Jamais écoutés ! En plus, jamais entendu parler non plus des Godfathers. Ça va trop vite ici ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En comptant bien, ça ne fait jamais que quatre albums par semaines, je connais des blogs plus dingos!

      Supprimer
  7. Mince alors, jamais entendu parler de ces Georgia Sats.
    86 ? Evidemment j'étais dans autre chose à l'époque.

    Pour la pochette ils ont zoomé sur celle de Young, Loud and Snotty des Dead Boys ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, moi, quand il est question de Rod et des Faces (même si ce n'est qu'une influence ou une reprise), je suis toujours sur le coup!
      Bien vu pour la pochette.

      Supprimer