ARCHIVES

lundi 29 mai 2017

ARTISTES DIVERS ~ Jazz En France - Volume III : Les Trompettistes [HMC. 2017]


Avant même le saxophone, la trompette a été l'instrument-roi du jazz des origines. Aux Etats-Unis, avec Buddy Bolden (qui n'a laissé aucune trace discographique), Bix Beiderbecke, King Oliver, Louis Armstrong, puis Dizzy Gillespie et Miles Davis. En France avec Noël Chiboust (qui passera plus tard au saxophone), Philippe Brun, Pierre Allier. Il faut noter que malgré la distance, les musiciens français étaient au courant des derniers développements du jazz sur le continent américain quasiment en temps réel. J'en veux pour exemple la querelle des années 30 entre les trompettistes qui se réclamaient de l'école de Louis Armstrong et ceux qui reconnaissaient l'influence de Bix Beiderbecke, querelle qui fut simultanée en France et aux Etats-Unis. Puis, sous l'influence des saxophonistes américains, mais aussi du fait de l'immense talent de nos saxophonistes nationaux (Alix Combelle, Hubert Rostaing, Gérard Badini), la trompette va perdre un peu de son importance. Mais depuis quelques années, la trompette retrouve une place de choix dans le jazz français. Erik Truffaz, fortement influencé par le jeu de Chet Baker, Antoine Illouz, Eric le Lann, puis Ibrahim Maalouf ouvrent la voie à toute une jeune génération de trompettistes très doués tels que Sylvain Gontard, Yannick Neveu, Airelle Besson, Davis Enhco. Et l'histoire est loin d'être terminée !
ZOCALO [Vous prendrez bien le temps d'un petit commentaire !]



01 - Irakli - Red Hot Hottentot
02 - Airelle Besson - Radio One (Football Games On Radio One)
03 - Noël Chiboust - All For The Swing [Avec Michel Warlop]
04 - Erik Truffaz - Dirge
05 - Boris Vian Et L'Orchestre De Claude Abadie - Tin Roof Blues
06 - Mal Waldron, Doudou Gouirand, Michel Marre - The Last Poet
07 - Ibrahim Maalouf - Doubts
08 - Stéphane Belmondo - Brother Hub
09 - Aimé Barelli Et Son Orchestre - Bébé D'Amour (Some Of these days)
10 - Fabien Mary Quartet - It's About Time
11 - Médéric Collignon - The Way To San Mateo [Feat. Eutépé]
12 - Philippe Brun - Ridin' Along The Moscova
13 - Pierre Allier Et Son Orchestre - Ninouche
14 - Patrick Artero - La Mort
15 - Julien Alour - Impulsion
16 - Eric Le Lann - Fanch Danno
17 - Sylvain Gontard - The Hidden Sun [Avec Jean-My Truong]
18 - Ivan Jullien - Dainaya
MP3 (320 kbps) + front cover
COOL 40

  

10 commentaires:

  1. Hello Zocalo,
    Excellente initiative! La trompette est l'un des instruments qui me touchent le plus. Je trouve qu'il frappe au cœur plus rapidement que le saxophone. De plus, il y a plusieurs de ces messieurs que je connais très mal. Ensuite, je pense que faire une petite coupure dans la chronologie créé une jolie respiration. Vraiment merci pour cette magnifique série.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Jimmy. J'avais de toute façon l'intention d'abandonner la chronologie, mais pas tout de suite. Car il nous reste deux dates importantes dans l'histoire du jazz en France. Mais j'ai eu un peu de mal à retrouver les dates des enregistrements, pourtant essentielles quand on parle de chronologie. En fait, aussitôt que Django Reinhardt n'est plus sur les disques, c'est le bazar ! Quand il est présent, en revanche, sa discographie est parfaite, complète, précise, il ne manque rien, si ce n'est le menu de son petit déjeuner. Et encore...

    RépondreSupprimer
  3. Belle illustration de la richesse du jazz hexagonal, avec des noms que je ne connais pas... et je n'aimerais pas être à ta place Zocalo lorsqu'il va falloir choisir la selection des pianistes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas encore s'il y aura un florilège de pianistes. Avant guerre, ils n'étaient pas sur le devant de la scène. Et Stéphane Grapelli, qui a commencé au piano, ne prenait pas de solos dans les enregistrements qui nous sont restés. En revanche, certains pianistes auront leur compilation, à eux seuls. L'un d'eux tout au moins.

      Supprimer
    2. Si tu ne la fais pas cette compilation, je m'en occuperai !

      Supprimer
  4. j'aime la trompette, mais je suis chiant en amour ^^
    comme il y a Miles ou Chet (et d'autres) qui fendent l'âme sans préliminaires, j'ai tendance à moins pardonner aux trompettistes qui font de la figuration (je suis méchant^^) là où je suis plus indulgent avec les saxophonistes par exemple.
    le pendant de cet amour sadique c'est que je découvre finalement peu de choses en trompette, du coup cette compil' tombe pile ! (sisi, j'ose) déjà parce que les choix que je connais me plaisent et ensuite parce que ça m'a donné envie d'écouter les autres... qui m'ont tout autant plu !
    en revanche, je reste dubitatif sur Maalouf, parce que c'est par son biais que j'ai découvert Collignon par exemple (et quelques autres musicien comme Emile Parisien) bref que je me suis intéressé à la scène française jazz actuelle, qui possède de véritables artistes et ça fait plaisir... mais du coup, l'aspect un peu vain de sa musique m'a d'autant plus sauté à la tête et j'ai du mal à l'écouter avec du recul désormais.
    bref, je raconte ma vie, pour dire que c'est un chouette florilège, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup Ibrahim Maalouf. Tout comme Erik Truffaz, il fait partie de ces musiciens qui dépassent le cadre finalement assez limité des aficionados du jazz. Mais tu as raison Yggdralivre. Au moment de choisir un morceau avec Ibrahim Maalouf, j'ai hésité avec le trop connu "Beirut". Et finalement le morceau qui est dans la sélection est très classique dans sa forme. Ibrahim ne joue même pas ici de sa trompette à 4 pistons.

      Supprimer
    2. "le cadre finalement assez limité des aficionados du jazz"... faut pas exagérer quand même ! Je ne connais pas d'autre musique offrant autant de liberté et diversité et surtout pas la pop pu le rock !

      Supprimer
  5. La trompette est un instrument de torture pour les oreilles sensibles d'un métalleux !!!!!
    :-P

    RépondreSupprimer
  6. J'adore le morceau d'Erik Truffaz, je viens de l'écouter de suite au moins 10 fois. Mariage de deux instruments que j'adore: la trompette et surtout l'orgue (celle des fins des années 60..). Sublime! Alors j'ai commencé à chercher sur le net pour découvrir de quel disque vient 'Dirge' car j'ai envie de plus! Mais voilà, y a que 'Dirge' avec la petite Sophie Hunger, certainement intéressant mais pas ce que je vais écouter plus qu’une ou deux fois. Même visionner tout les disques sur Discogs n'a rien donné. Est-ce vraiment 'Dirge' et surtout: cela vient de quel disque? Si tu pouvais même partager tout le disque, je t'en serais très reconnaissant. Merci

    RépondreSupprimer