ARCHIVES

vendredi 7 juillet 2017

JAMES CARR ~ You Got My Mind Messed Up [1967]


L'affaire est incompréhensible. Généralement, avec les décennies qui passent, les vrais héros oubliés parviennent enfin à se hisser au sommet de la notoriété. Dans le cas qui nous occupe, cinquante années n'auront pas suffit. Le fantôme de James Carr, passablement imbibé, patauge toujours dans le même caniveau où il trouva la mort. En dehors des spécialistes de la chose soul, le plus grand nombre ignore jusqu'à son nom. Cet homme n'a rien écrit ni rien composé, il était déjà suffisamment occupé avec sa voix : la plus imposante entre toutes. Si vous ne craignez pas de vous ruiner le cœur, écoutez donc The Dark end of the street. En deux minutes et vingt-neuf secondes, il expédie Otis, Sam, Wilson et qui vous voudrez rejoindre le bac à sable ! Maintenant, vous pouvez remettre le disque au début, et pleurer toutes les larmes de votre corps s'il en reste ! Maintenant, vous saurez qui c'est "The Voice"... 
Jimmy JIMI [Vous prendrez bien le temps d'un petit commentaire !]


01 - Pouring Water On A Drowning Man
02 - Love Attack
03 - Coming Back To Me Baby
04 - I Don't Want To Be Hurt Anymore
05 - That's What I Want To Know
06 - These Ain't Raindrops
07 - The Dark End Of The Street
08 - I'm Going For Myself
09 - Lovable Girl
10 - Forgetting You
11 - She's Better Than You
12 - You've Got My Mind Messed Up
13 - These Arms Of Mine
14 - You Don't Want Me
15 - There Goes My Used to Be
16 - A Lucky Loser
17 - Dixie Belle
18 - Search Your Heart
19 - Sock It To Me, Baby!
20 - My Adorable One
21 - Love Is A Beautiful Thing
22 - Life Turned Her That Way
23 - A Losing Game
24 - What Can I Call My Own
MP3 (320 kbps) + artwork


12 commentaires:

  1. Bonjour, exact grande et belle voix. Merci. Ness

    RépondreSupprimer
  2. Hello

    Je ne suis pas un spécialiste de la chose soul, ça explique donc que je ne le connaisse pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est l'une des plus grosses injustices de tous les temps. (J'étais tellement troublé en écrivant que j'ai commis la plus gros faute d'orthographe de ma carrière de blogueur!)

      Supprimer
    2. J'ai vu ça oui. Si ça suscite une émotion pareille je vais réparer cette injustice rapidement.

      Supprimer
  3. merci :) en fait ça fait partie des quelques artistes que je connais depuis très longtemps et qui sont pour moi "légitimes" (je mets entre guillemets, il est chiant ce mot). Ils sont à la base de ma culture soul (un peu comme j'ai attaqué le jazz avec Monk ^^ ou les live au japon de coltrane). Du coup, je comprends le propos, louable et bienvenu, mais je suis aussi heureux de connaître du coup ^^ (Audrey serait-là - elle est en vacance ? - elle parlerait de l'effet "chanteur méconnu donc meilleur" ... en vrai je n'en sais rien, mais ça permet de lui faire coucou)

    RépondreSupprimer
  4. Moi la soul j'y connais rien mais j'adore sa tronche, me donne envie d'essayer tiens ...

    RépondreSupprimer
  5. Pour une fois rien a decouvrir pour moi car j'aime bien le Soul .... mais je suis ravi de voire qu'il y a d'autres qui sont en train de decouvrir une des plus belles voix et interprete de l'histoire de la musique. C'est ce que j'aime bien chez ton bloc est qu'il y a qc a decouvrir pour tout le monde!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis loin de bien connaître la soul, mais grâce à des gens comme Jimmy, le nom de James Carr est l'un des premiers qui ressort quand on s'intéresse au genre, donc pas une découverte en l'occurrence, mais toujours un grand plaisir de le réécouter, et merci pour cette version du disque (12 bonus ?!)
    Ça donne envie d'embrayer sur les Flying Burrito Brothers, leur version de Dark End Of The Street est ma préférée je crois, mais c'est une autre histoire.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais que de nom. Et l'accoler à Otis Redding et les autres n'est effectivement pas un plan marketing. C'est un interprète vraiment extraordinaire.

    PS @ yggdralivre: non pas encore les vacances, mais j'ai un peu moins envie d'écouter de rock. Je fais de la place à d'autres choses, notamment au Classique et à la musique Contemporaine.

    PS @Jimmy: j'ai été surprise que ton blog ne fasse aucun écho à la mort de Pierre Henry dont je ne connais que son Psyché Rock. C'est pas courant d'avoir un musicien français dont l'influence a rayonné sur la planète (en attendant celle des Daft Punk dans 40 ans ^-^ ).

    RépondreSupprimer
  8. @Audrey : j'espère que les vacances arriveront vite :) la musique classique c'est très bien aussi (je marche aussi par période^^)... et comme James Carr est un classique : ça colle ^^

    RépondreSupprimer
  9. J'adore cette photo. J'ai toujours vu James Carr comme un Fernandel noir :D

    Rien que grâce à "Dark end of the street", James Carr est loin d'être un inconnu (même si c'est malheureusement, seulement par un titre). Quand j'ai commencé à découvrir la soul, c'est le genre de titre qu'on trouvait sur les compiles les plus courantes.

    RépondreSupprimer