ARCHIVES

mardi 17 octobre 2017

Jazz En France - Volume VII : Laurent Cugny [HMC. 2017]


En complément du précédent post concernant les Big Bands en France, voici un florilège de l'un des meilleurs grands orchestres de jazz français, le Big Band Lumière dirigé par le pianiste Laurent Cugny. Fondé en 1979, le Big Band Lumière et Laurent Cugny se dévoilent aux yeux du public à l'occasion de la sortie du premier album de la grande formation en 1981. Puis Laurent Cugny fait venir en France l'immense arrangeur Gil Evans avec lequel il grave deux albums en 1987. Gil Evans traverse à ce moment-là la pire traversée du désert de son existence, travaillant à la composition de bandes-son pour le cinéma, un travail qu'il déteste. La collaboration avec Laurent Cugny sera l'une des dernières joies du grand musicien qui nous quitte l'année suivante. Laurent Cugny publie deux ans plus tard une biographie de Gil Evans. De 1994 à 1997, Laurent Cugny se voit confiée la direction de l'Orchestre National de Jazz, une création de Jack Lang. Il fait venir tous ses fidèles collaborateurs et signe les pages parmi les plus réussies de toute l'histoire de l'O.N.J. Ayant remis les clefs de l'O.N.J. à Didier Levallet, Laurent reprend son travail avec le Big Band Lumière, crée un opéra-jazz, enseigne l'histoire du jazz à la Sorbonne et signe aux Editions Outre-Mesure un livre de référence sur l'histoire du jazz en France des origines à 1929. Un tome 2 initialement prévu ne verra jamais le jour, l'éditeur ayant déposé le bilan. En 2014, Laurent fonde le Gil Evans Paris Workshop, une formation moyenne destinée à faire revivre les compositions et les arrangements de Gil Evans. Les onze titres que je vous présente ici recouvrent trente-cinq ans de la carrière de Laurent Cugny, du très rare vinyle Eaux fortes que j'ai rippé pour l'occasion, jusqu'au dernier album du Gil Evans Paris Workshop.
ZOCALO [Vous prendrez bien le temps d'un petit commentaire !]


01 - Gil Evans & Laurent Cugny - Stone Free
02 - Laurent Cugny & Big Band Lumière - Door To The River
03 - O.N.J. - Right Off
04 - Laurent Cugny - Cobalt
05 - Gil Evans Paris Workshop - King Porter Stomp
06 - Gil Evans & Laurent Cugny - Zee Zee
07 - Laurent Cugny - Lady Like Yours
08 - O.N.J. - Red China Blues
09 - O.N.J. - Theme From ''Joy House''
10 - Laurent Cugny - Orgone
11 - O.N.J. - It's About That Time
MP3 (320 kbps) + front cover





13 commentaires:

  1. Le "big band" n'est pas en général pas ma formation préférée en jazz (ni ailleurs, d'ailleurs), mais pour le peu que j'en connaisse, l'ONJ (superbe idée) aura donné en effet des choses superbes avec Laurent Cugny.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'ils soient français ou américains, les Big Bands n'ont en effet pas toujours donné la meilleure image du jazz possible. Mais Laurent Cugny transcende le genre. C'est un fabuleux arrangeur et c'est l'homme qui dans le monde a le mieux su capter et retranscrire l'esprit de Gil Evans.

      Supprimer
    2. Ce n'était pas un jugement de valeur, c'est juste que je préfère (en général) les formations de chambre ou le format solo.

      Supprimer
    3. Tu vas être content, Arewenotmen. Dans le volume 8, il y aura pas mal de morceaux en solo intégral... Teasing !

      Supprimer
  2. Le dernier opus en date de l'ONJ ("Europa - Oslo", 2017), sous la direction d'Olivier Benoît :
    http://www56.zippyshare.com/v/HT03gXYI/file.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai mis un extrait sur le volume 6 de "Jazz en France" :
      https://absocool.blogspot.fr/2017/09/jazz-en-france-volume-vi-big-bands-hmc.html

      Supprimer
    2. En revanche, il me manque d'autres albums plus anciens de l'ONJ. Notamment l'époque Claude Barthélémy et Daniel Yvinec. Aurais-tu une source ?

      Supprimer
  3. Je passe juste faire un petit coucou !
    Un type capable d'écrire un morceau appelé Zee Zee est forcément au Top !!!
    Voilà ! Voilà !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cela, ouiii. Mais c'est Gil Evans qui a composé Zee Zee.

      Supprimer
  4. Je ne suis pas très big band non plus, sauf pour y avoir joué un tout petit peu, où là, c'est quand même très sympa.
    Je vais écouter,je fais confiance à Zocalo, la série Jazz en France est superbe.
    Merci, vraiment merci !

    RépondreSupprimer
  5. j'aime bien les "vieilles formations" mais surtout parce que leur son a quelque chose de "madeleinedeproustien" je pense... sinon j'en écoute peu.
    enfin avant carla bley déjà ou avant le liberation music orchestra (et zappa aussi, bien sûr zappa) et avant Laurent Cugny... que j'ai découvert un soir à la radio... et qui continue de m'intriguer.
    il fait partie de ces musiciens admirables qui permettent de découvrir un genre en le démontant et en le remontant sans cesse, sans jamais mettre à mal l'amour qu'ils portent au dit genre. il me surprend souvent et je suis ravi de pouvoir découvrir ici des morceaux que je ne connaissais pas (merci mister Z ! )
    après, la part publique correspond aussi à une vision de la culture qui peut me gêner un peu... mais bon on va dire que ça donne de l'épaisseur au personnage :)

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve que ta présentation fait très envie. Sans elle, je pense que je n'aurai pas écouté parce que, comme les autres, le concept de "big band" n'est pas forcément ce qui m'attire. Mais là, Gil Evans mêlé à ta prose, ça fait vraiment envie et rêver.
    Je ne sais pas quand je vais avoir le temps de l'écouter parce que je dois m'absenter quelques jours, mais je me mets le fichier dans un coin pour bientôt.

    Merci.

    RépondreSupprimer