ARCHIVES

mercredi 29 janvier 2020

BILLIE HOLIDAY ~ Live At Monterey 1958 [2020]


Dans la file d'attente, déjà, certains olibrius hésitent à s'expédier dans les pommes ! Billie Holiday : il suffit de murmurer ce nom dans sa barbiche pour ressentir un tsunami émotionnel. La Dame a vécu mille vies et connaît mieux que personne la couleur des joies comme des peines. Désormais, la salle bruisse. Les spectateurs ignorent qu'ils sont tous foutus ! Il y a ceux qui ont vu Vincent Van Gogh peindre au milieu d'un champs, ceux qui ont entendu Antonin Artaud vociférer sur les planches du Théâtre du Vieux Colombier et ceux qui ont pu admirer Lady Day en chair et en sang. Oui, ils sont tous définitivement foutus : ils passeront le restant de leur existence à radoter sur cet instant de pure magie devant un auditoire incrédule, incapable de n'y rien comprendre...
Jimmy JIMI [Vous prendrez bien le temps d'un petit commentaire !]

  
01 - Ain't Nobody's Business But My Own
02 - Willow Weep For Me
03 - When Your Lover Has Gone
04 - God Bless The Child
05 - I Only Have Eyes For You
06 - Good Morning Heartache
07 - Them There Eyes
08 - Billie's Blues
09 - Oh, What A Little Moonlight Can Do
10 - Travelin' Light
11 - Lover Come Back To Me
MP3 (320 kbps) + front cover

 

18 commentaires:

  1. Merci à Arewenotmen? pour le passage de relai.

    RépondreSupprimer
  2. Ca n'aura pas trainé Jimmy !

    Et le son est très propre ! Avec Ronnie Wood en guest star... euh non, Gerry Mulligan. Croisement de générations...

    Je fantasme sur une rencontre, jamais réalisée semble t'il, entre Lady Day et Chet... n'empêche, Chet enregistrait en 1965 le magnifique "Baker's Holiday (https://www.foutraque.com/chronique_disque.php?id=175) et même que si vous insistez je pourrais laisser ici un lien vers ce disque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, un disque Chet & Billie, rien que tous les deux en tête à tête, voilà qui n'aurait pas manqué d'être sublime!

      Supprimer
  3. C'était en 1958, soit deux ans avant sa mort... On sent déjà la fêlure dans la voix, mais rien par rapport à son dernier enregistrement... Et cette fêlure d'une femme qui aura terminé au bout du rouleau... Bouleversifiant vous dis-je...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, j'adore cette fêlure et son dernier album; j'y entends davantage de courage que de pathos.

      Supprimer
  4. Vous trouverez ici la reproduction du recto et du verso du vinyl original (bootleg ? captation radio ? si quelqu'un a de plus amples informations...).
    https://www.discogs.com/fr/Billie-Holiday-At-Monterey-1958/release/1714725

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Arewe, du fond du cœur. Ce partage fera plaisir à bon nombre d'entre nous, j'en suis certain. Billie est dans notre panthéon à tous et à toutes. Elle brille pour l'éternité.
      Merci à Jimmy.

      Supprimer
    2. Il y a toujours des gens pour critiquer les Beatles, Elvis et même Picasso, mais devant la Grande Dame Diurne, tout le monde s'incline!

      Supprimer
    3. Même Lou Reed, c'est dire.

      Supprimer
    4. En effet! "She had to go in and sing"...

      Supprimer
  5. Je n'arrive pas à trouver un moment pour écouter tes derniers posts, Jimmy. Pourtant, Billie Holiday, voilà qui fait partie de mon ADN.

    RépondreSupprimer
  6. une grande dame assurément, merci pour ce partage!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai eu un moment de panique quand j'ai vu que ce disque avait été enregistré en public. Et qui plus est, dans un festival, aussi prestigieux soit-il (Monterey est le festival de Clint Easwood, excusez du peu). En effet, son truc à elle, Billie Holiday, c'est plutôt le studio, à 4h du matin, quand les musiciens, assommés d'alcool et de drogue, jouent dans cet état second qui outrepasse les barrières et les limitations techniques.

    Mais dès le premier morceau, écoutez bien, Billie est seule sur scène avec ses deux accompagnateurs. Chaque spectateur dans le public est lui aussi seul avec Billie, elle ne chante que pour lui. Et ceci même s'il est entouré de centaines d'autres personnes. Mais en réalité, Billie chante pour elle. Et c'est cela, entre autre choses, qui fait d'elle une artiste intemporelle, unique, irremplaçable.

    RépondreSupprimer
  8. On dit que Billie Hollyday se servait de sa voix comme d'un instrument. Elle chante le blues mais son feeling c'est le jazz.
    Sa voix bien qu'abimée sur cet enregistrement dégage toujours quelque chose d'unique.
    Duke

    RépondreSupprimer
  9. Situs Penyedia Layanan Sepak Bola Terbaik Sbobet Dan Bonus Member Baru Yang Besar, Agen Sepak Bola Sbobet Maxbet Yang Memberikan Pelayanan 24 Jam Nonstop, Bandar Judi Sepak Bola Sbobet Yang Di Dukung Oleh Bank Dengan Pelayanan CS Yang Ramah dan 24 Jam Nonstop, Penyedia Jasa Pembuatan ID Sbobet Judi Sepak Bola Yang Terkenal Dan Memiliki Grafis YangBagus, dan Kemudahan Dalam Bermain Dan Keamanan Saat Bertransaksi

    Agen Sepak Bola Online

    bonus besar Sepak Bola

    Bandar judi Sepak Bola

    Agen Sbobet Judi Bola

    Judi Sepak Bola Terbaik

    Agen Judi Online

    Bandar judi ikan

    Agen sabung ayam

    judi sabung ayam

    judi tembak Ikan

    Agenjudi tembak ikan terbaik

    RépondreSupprimer
  10. Jimmy revient, Ji-mmy revient parmi les tiens! Allez tous avec moi! Keith, qu'esc'tu fous? T'es pas encore accordé?!

    RépondreSupprimer
  11. Les bruits sont magiques mais ce looooonnnnnng sssiiilence est glacial Jimi (brrr ???). Personne d'autre ne s'inquiète ? Grosse pensée et plein d'espoir pour toi Jimi.

    RépondreSupprimer